Tiens voilà du (un) boudin! I Shûra :D [Clos!]

 :: Assiah :: Ville :: Centre Commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 22 Sep - 15:40
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Ahlala. Qu’est-ce que cette ville avait bien pu te manquer franchement. Même si la dernière fois que tu y avais mis un pied, tu la maudissais presque. Entourée de tous ces gens sans aucune importance ou presque. Tu ne rêvais que de pouvoir enfin t’emparer de Karura, ce démon qui t’avais permis de retrouver une jeunesse depuis longtemps abandonnée, et des pouvoirs non négligeables. Les gens t’avaient manqué. Tu ne pensais pas non plus dire ça un jour. Mais voir tous ses humains fourmiller c’était assez amusant. Très amusant, surtout en sachant que d’un claquement de doigt, tu pouvais en mettre plus de la moitié à terre. Ou presque. Tu ne maîtrisais pas encre parfaitement tes flammes. Mais tu avais cessé de souffrir de quelconques maux. Et encore mieux. Tu avais retrouvé tes lunettes, c’était toujours mieux de voir un peu plus.

Et ce qui était plutôt bien ici aussi, était que cela ne semblait pas choquer grand-monde, tes oreilles encore ornées de quelques plumes, habitués à voir des mi-humains mi-démons apparemment. Qui plus est, tu avais pas mal de chance non plus. Même si ta tête avait été mise à prix, quel honneur, leur photo était un peu désuète. Même beaucoup. Pas étonnant que personne ne te reconnaissait dans la rue du coup. Parfait pour pouvoir se balader librement. Et observer aussi ce qui pouvait se tramer autour de l’académie, sans y entrer. Où là par contre, on te reconnaîtrait sans trop de mal. Eeet puis ce n’était pas parce que tu étais devenu un mangeur de démon aussi que cela t’empêcherait de faire attention à ton habillement. Et à ce que tu pourrais porter à l’avenir. Tu y avais toujours fait attention alors pourquoi arrêter maintenant.

Mais quelque chose clochait. Ton instinct te prévenait de quelque chose. Hm. De quelqu’un plutôt. Mais tu ne sentais pas vraiment fort une présence démoniaque en tout cas. Bizarre. Ca devait être autre chose. Ca ne pouvait qu’être une chose, un exorciste. Alors tu avais lâché du regard le blazer qui avait trouvé grâce à tes yeux, pour pouvoir observer autour de toi. Mh. Les sourcils légèrement froncés, tu essayais de voir le plus possible dans la foule. Et là. Juste à côté. Une tignasse de la même couleur que tes flammes. Qui t’étais familière. Tu avais penché légèrement la tête. Elle ne semblait pas encore t’avoir repéré. Fuir ? Certainement pas. Tu n’étais pas du genre à fuir devant le danger, ou plutôt un certain amusement.

C’était celle qui avait failli te poser problème au tout début de ton plan. Elle avait mis son familier à ta recherche. Mais ça ne t’avait au final pas empêché de t’en sortir. Eh. Il en fallait plus que ça quand même pour te démotiver. Et finalement son regard croisa le tiens. Ce qui ne fit qu’accentuer ton sourire en coin. Rictus qui avait tout à fait lieu d’être après tout. Il fallait dire que c’était plutôt cocasse comme situation.

« ▬ Ca commençait à faire un petit temps, Miss Kirigakure. »

La politesse avant tout, voyons.

©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Sep - 18:46

Tiens, on s'ennuyait !
Que puis-je faire ? Les cours viennent de finir. Je baille en marchant dans les couloirs, en fait, je n'ai qu'une hâte: rentrer pour me changer. L'uniforme de l'académie m'oppresse trop. Mais, qu'est ce que je pourrais faire après ? Je marche en direction de mon appartement, lançant ma veste, je commence à déboutonner mon chemisier blanc, puis je le laisse tomber au sol. C'est le bazar ici. Des cadavres de bouteilles traînent encore, et bah mon chinois que j'ai commandé hier aussi. Haha. J'esquisse un sourire avant d'enlever ma jupe de tailleur, si je pouvais rester nue, ça serait tellement génial. Je pourrais aller faire les boutiques ? Oui, c'est une bonne idée... Je me dirige vers mon armoire, et après avoir attraper un short en jean, je l'enfilais, restant sans haut, j'enfilais simplement une veste, un blazer, puis je laissais ma tignasse rouge attachée en queue de cheval. J'étais simplement parfaite ~

Pas besoin de chichis supplémentaire. Mon sac en main, je me dirige vers la sortie, avant d'aller récupérer une bière dans le frigo. Je claque la porte. Et on est en route. Les regards sur moi, je ne m'en préoccupe plus. Je continue de boire ma bière, quelques mecs se retournent pour regarder ma poitrine plutôt généreuse, j'esquisse des sourires. Bande de pervers. Je prête peu d'attention, et jette ma canette avant d'entrer dans le centre commercial. Elle était terminée. J'avance doucement, faisant plus de lèche vitrine qu'autre chose. Je m'arrête pour regarder une jolie robe plutôt sexy. Mmh. Elle était mignonne ! Mais je passais mon chemin.

C'est dans un magasin de lingerie que je m'arrêtais. Les dessous étaient vraiment très... Sexy. Un ensemble noire avec un noeud rouge... Mmh. Viens pas là toi ! J'achetais quelques ensembles avant de ressortir avec un petit sac. Puis se fut d'autres shorts qui furent mes victimes. Décidemment, je n'étais pas venue pour rien... Il y avait d'autres boutiques, et j'étais loin d'avoir fini mon petit tour. Mais pour le moment, c'était pose boisson, je prenais un smoothie banane/kiwi avec un zeste de citron. C'était excellent ! Mais vraiment. Puis je prenais un cookie au caramel. Ouais. C'était bon le sucre! Quoi ? Qu'est-ce que vous jugez ?

Ces derniers temps, tout était tellement... Calme. C'était presque étranges ! Enfin, on venait d'essuyer un paquet de problème... Je relevais la tête, une pensée pour Rin se faufila dans mon crâne rempli d'air. Puis je revenais rapidement à mes moutons. J'avais des dessous, des shorts... Mmh, il me fallait un haut ? Raah, pas obligé, si... ? Sûrement que si. Du moins pour l'école... J'avais bien envie de m'acheter une cravate... Pensez-y, un chemisier déboutonner avec une cravate pas totalement serrée, le fantasme de la prof sexy, de quoi encore plus déconcentrer mes élèves. Haha. Je pense que c'est une idée. Direction les magasins maintenant que le cookie était terminé. J'allais craquer pour un haut, mais au moment d'entrer dans le magasin, j'eu un frisson avant d'entendre une voix désagréable. Je plissais les yeux, dévisageant mon interlocuteur. Légèrement surprise de voir "ce truc" ici.

- Tiens. Moi qui me disais que c'était trop calme, voilà les ennuis !

La politesse ? Oubliée. Je le fixe. Méfiante. Je ne le sens pas ce mec. Déjà au départ je ne le sentais pas, mais maintenant, c'est encore pire ! Et si vous saviez à quel point j'ai envie de le frapper maintenant.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 0:17
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Ce n'était pas du tout un endroit auquel tu étais habitué. Après tout le shopping ce ne n'était pas trop ton truc. L'uniforme avait rythmé ta vie pendant un bon bout de temps. Ce dont tu ne te plaignais vraiment pas on se prenait moins la tête en fait. Sauf je cet uniforme tu étais prêt à le vomir désormais. Jamais tu ne le remettrais. Ce truc fade, qui te rappelait tes années perdues. Pour ne même pas avoir de reconnaissance. Juste du vent. L'ignorance d'une famille, génial. Mais tu ne leur en voulait pas. Tu avais ouvert les yeux et tu étais bien plus heureux de vivre comme ça maintenant. Tes propres projets. Ou presque. Ils dépenderont bientôt de quelqu'un certes. Si tout se certifiait. Mais tout irait dans ton sens. Tout. Tu le sentais. Même si croiser le chemin de cette exorciste n'allait peut être pas t'aider dans ton épanouissement en tant que... Qu'ennemi pour elle en fait. Bah si elle choisissait le mauvais camp aussi.

« — Les ennuis? Voyons donc, vous mettriez-vous aux préjugés ? Je ne pensais pas dire ça un jour, mais vous me décevez. Si ça se trouve je viens juste faire mes emplettes tranquillement. Saaans embêter qui que ce soit.»

Tu n'y croyais même pas toi-même. Mais ça ne servait à rien de le dire haut et fort n'est-ce pas? Tu t'étais un peu rapproché, regardant les quelques personnes autour de toi, avant de reporter ton regard sur ton interlocutrice, levant un peu les mains en l'air.

« — Voyez? Rien du tout.»

©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 1:12

Tu me prends pour qui ?!
Il se moquait de moi, hein ? Clairement. Je le regardais en me demandant s'il pensait vraiment me faire gober ça. Après ce qu'il s'était passé ? Non, je ne crois pas. Il fallait vraiment être débile ! Puis honnêtement, il n'avait pas franchement la tronche du mec qui croit en ses paroles. Alors je reste là, gardant mon calme... Puis il n'était pas vraiment crédible, il n'avait rien acheté, puis même, il n'avait clairement pas la tête du mec qui faisait simplement ses emplettes... Puis, je ne l'avais déjà pas sentis au tout départ, alors ce n'est pas maintenant que j'allais lui faire confiance !

- Bien sûr... C'est comme si tu avais le mot "Coupable" sur ton front. Alors ne joue pas à ça avec moi.

Et s'il était vraiment venu faire ses emplettes... ? Après tout, c'était un être vivant, il aimait peut-être ça. Je rigolais de ma pensée, suis-je bête ! Je m'étais déjà fais avoir une fois, ça n'allait pas recommencer ! Je serrais mes sachets, le fixant de mes yeux roses, très peu pour moi ce genre de balivernes. Quand il se mit à avancer, je restais sur place, l'envie de reculer me prise, mais je restais stoïque face à lui, l'air légèrement blasé. Je balayais très rapidement les environs, il y avait du monde. Il n'allait pas tenter une attaque avec autant de civils ? Si. Il s'en fichait complètement, ce mec était un tordu. Tout simplement, il était assez cruel et complètement fou. Mais... Il y avait des enfants. Je dois garder mon calme et faire face à toutes les éventualités ! Rapidité et efficacité, voilà ce que j'allais devoir faire. Raaah, mais ça serait dommage ! Mes nouveaux achats risqueraient d'être touchés ! Ca serait bête qu'ils se retrouvent carbonisés avant que j'ai pu draguer Yukio avec ! Tss. Tant pis. Pour le moment il semblait.. Calme ? Oui, on pouvait dire ça comme ça... Mais je sentais mes serpents, j'avais envie de lui en balancer un dessus.

- Tu vas me dire que quelqu'un comme toi, à besoin de venir dans un lieu comme celui-là... ? demandais-je sans m'y intéresser.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 9:43
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Un rire prend place au fond de ta gorge. Léger. Presque silencieux. Elle ne te croyait pas ? Quel dommage. Qu'elle surprise aussi. En même temps on a du lui baratiner, tour comme à toi, moults fois qu'il ne fallait pas céder aux paroles d'un démon. Qu'il s'agissait d'un de leur point fort que d'entourlouper leurs cibles avec leurs paroles belles ou non. Tu y avais cédé d'ailleurs mais tu savais parfaitement qu'accepter les noirceurs de ton coeur ne t'aurais pas mené à ta perte, bien au contraire. Et la preuve, tu avais tout pour toi maintenant. Pratiquement tout. Peur être que tout ne te céderait pas, mais soit.

« — Coupable ? Je ne vois rien ou ne sens rien de carbonisé pourtant. Les gens ont l'air calme, pour le moment, apparemment même inconsciemment il semblerait que je n'ai rien fait de mal. Et que je me retrouve tout aussi innocent que vous.»

Ton rictus est toujours présent. Pourquoi partirait-il aussi. Tu passes rapidement une main dans tes cheveux, avant de finir par briser l'espace qui reste entre vous, de cette démarche féline qui t'es nouvellement familière. Tu ne comptes pas lui faire de mal ni même l'effleurer. Ton seul but pour le moment est un de ses sacs, tu t'en empare rapidement avant de faire quelque pas en arrière, le temps de pouvoir inspecter tranquillement le contenu même si tu t'en fiches royalement au final.

« — Hm, étonnement il est plus facile de trouver de quoi s'habiller ici qu'en pleine forêt. Oh, mais je manque de politesse, je m'excuse. Vos protégés vont bien depuis la dernière fois? Vous m'étonnerai toujours, en vous voyant jamais je n'aurais pensé que vous étiez une baby-sitter. Comme quoi tout le monde peut se tromper. Mais vous avez bon goût en tout cas.»

Tu souris encore un peu avant de lui retendre son bien. Vraiment inutile comme geste, de l'avoir pris. Sauf que tu ne comptais pas sur son utilité mais plutôt sur l'exaspération qu'il pourrait provoquer.

©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 12:31

T'es un peu SM, non ?
Il y a vraiment quelque chose qui me dérange. Je ne pourrais dire quoi... Mais ça me dérange. Il a l'air presque trop calme. Je plisse les yeux en le fixant, qu'est-ce qu'il veut réellement. Je l'écoute parler. Un rictus me brûle la gorge, un rire moqueur. Mais je ne montre rien, il me regarde et essaye de m’envoûter avec ses paroles, s'il pense sincèrement que je vais le croire.
Si nous avions étaient que tout les deux, nul doute que mon épée serait déjà sortie et il aurait déjà la queue d'un de mes serpents autour du corps. Mais là, il y avait trop de monde. Avait-il choisi ce lieu pour cette raison ? Était-ce encore un plan qu'il manigançait ? Peut-être avait-il espionné mes faits et gestes, me suivant dans ce centre commercial ? Un frisson me parcouru, il était vraiment trop proche.

- Tu vas me faire croire que tu es innocent comme le poussin sortant de son oeuf ? me moquais-je en haussant un sourcil, ce n'est sûrement pas à moi que tu vas faire... Gober ça !

Il venait de faire un mouvement vers voir, c'était un de mes sachets qu'il visait, je le laissais faire. Je croise les bras.  Pourquoi ? Simplement pour éviter de faire du raffut et attirer l'attention. Puis, lui montrer que je recule lui ferait simplement trop plaisir ! Alors bon. Je restais stoïque fasse à cet emmer, hum cette chose. Tout simplement. Il ne mérite même pas qu'on se donne la peine de le qualifier de quoi que ce soit. Le regardant avec un léger mépris.

Je décroisais les bras quand il me rendit mon sac, je le reprenais doucement, avant de reculer. Il était trop proche, beaucoup trop ! Je l'écoutais parler et un petit tique nerveux me prit quand il parla de "mes protégés", "tss".

- Tu t’intéresse aux sous-vêtements féminins maintenant ? Serais-tu pervers en plus de ça ? lançais-je en soupirant légèrement, et oui, ils vont très bien... Que veux-tu ! La vie nous réserve parfois des surprises ! Je ne pensais pas être une aussi jeune mère célibataire avec des adolescents ! Puis, tu es très bien dans ta forêt, pourquoi en sortir ?

Je laisse un petit rictus moqueur sortir de mes lèvres, avant de m'approcher légèrement à mon tour.

- Tu es peut-être en manque de Yukio ? Vu ce que tu as pris lors de votre dernière rencontre... Enfin, dommage qu'il t'ait laissé vivant ! soupirais-je en fixant le mangeur de démon.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 17:27
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Mh. C’était même plus qu’amusant en fait. Pas autant que tes plans futurs. Mais ça l’était quand même. Il faudrait que tu fasses ça nettement plus souvent. Et tu aurais tout le temps de le faire. Bon. Pas tout ton temps. Mais tu en trouverais. Tu te demandais quand même si tu étais arrivé à l’énerver. Peut-être pas encore dans l’immédiat. Mais ça ne tarderait pas. Tu t’en donnais ta parole. Elle continuait d’ailleurs de ne pas te croire. Han.

« ▬ Je pensais que vous feriez plus preuve de politesse envers vos aînés. Mais bon, vous avez toujours eu votre caractère. Cela pourrait vous porter préjudice un jour vous savez ? »

Mais en attendant, tu avais réussi à prendre son sac. Peut-être qu’elle l’avait laissé faire. Simplement parce qu’elle n’y tenait pas trop. Ou qu’elle savait que tu n’allais définitivement pas porter les sous-vêtements qu’elle avait choisi. Tu misais plus par le classique. Donc tu le lui avais rendu. Ah bah oui, poli quand même. Oh. Elle s’était reculée. Donc elle n’aimait pas ta présence. Quelle tristesse. Et ton sourire ne pouvait pas s’empêcher de grandir de seconde en seconde.

« ▬ Il faut bien avoir l’esprit ouvert. Et s’intéresser à tout. Vous devriez pouvoir comprendre ça en tant que professeur, hm ? Ca ne tient pas de la perversité. Vraiment ? Et bien j’en suis ravi. Je pense que c’est comme vous, si vous êtes bien dans votre chambre où même dans n’importe quel endroit, vous en sortez quand même de temps en temps. Il m’arrive d’avoir la bougeotte. »

Et elle se rapprochait. Intéressant. Elle voulait montrer sa confiance sans doute. Ce que tu pouvais comprendre. Et ça t’amusais encore plus. Tout comme ce qu’elle pouvait te dire. Ce qui t’avais encore bien fait rire. Pas non plus trop bruyamment. Elle espérait peut-être te vexer. Sauf que personne n’y était jamais arrivé.

« ▬ Ah, ne m’en parle pas. Il me manque de plus en plus, Surtout la nuit. Je n’attends que son retour avec grande impatience. Ca ne vous est pas venu à l’idée que s’il m’a laissé vivant, c’était parce qu’il n’avait pas le choix ? Je dois avouer qu’il était extrêmement inventif, mais il faudra bien plus que ça pour se débarrasser de moi. D’ailleurs ça te dérangerait de lui passer un message ? »

Ton sourire c’était encore un peu plus élargi. C’était un sujet que tu adorais. Et cet adolescent était plus qu’intéressant. Beaucoup trop intéressant. D’ailleurs, ce qui était intéressant aussi, c’était de savoir s’il partageait tout avec ses collègues.

« ▬ Dès qu’il se sentira prêt, ou même s’il change un minimum d’avis qu’il n’hésite pas à venir me voir. A moins que vous ne vous sentiez d’attaque à vous occuper d’un deuxième démon ? »

Bon. Il n’avait pas encore totalement cédé. C’était sûr et certain. Et ça prendrait un petit temps. Cependant, ce que tu avais pu voir était extrêmement intéressant. Un instant lors de son combat d’ailleurs ton instinct avait repris le dessus et tu avais fait un énorme bond en arrière. Sur le coup tu n’avais pas trop compris. Puis tu avais réfléchi. Et après un tout petit peu de jugeotte, oui tu avais bien compris que si ses yeux avaient changés, ce n’était pas par pur hasard. Soit des pouvoirs s’étaient déclenchés, soit il avait été possédé. Mais dans les deux cas, c’était intéressant.

©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 19:06

Redescends sur terre.
Je le regardais. Être polie ? Il était sérieux ? J'haussais les épaules, plantant mon regard rose dans son regard doré. Je ne vois pas pourquoi je lui devais du respect. Pas à lui. Sûrement pas. Donc bon, laissons le penser et croire ce qu'il veut. Une chose est sûre, c'est qu'il ne méritait aucun respect de ma part, encore moins une quelconque gentillesse, et l'envie de l'embrocher avec mon épée était de plus en plus forte.

Mais il réussi à m'arracher un sourire, plutôt amusé cette fois, suite à sa remarque. C'est vrai, puis j'avais un grand esprit. Mais bon, de là à regarder les sous-vêtements des autres, ce n'était pas vraiment mon trip. Et il me parlait de politesse il y a quelques minutes ? Ironie. Je le regarde, je ne le lâche pas. Je sens mes muscles se tendre à chaque gestes qu'il fait. C'est assez chiant, avec un peu de chance j'allais avoir des courbatures demain. Haha, je plaisante. Il m'en faut bien plus... Mais une chose est sûre, c'était qu'au moindre mouvement suspect, j'étais en position pour répondre. Même si, pour les gens aux alentours, nous ressemblions à deux personnes simples, discutant. Voir lui, passerait pour un pervers à regarder les sous-vêtements d'une jeune femme, ou alors il penserait que c'est mon... Burk. Rien que cette pensée qui m'effleure me donne envie de vomir. Je n'ai pas vraiment envie qu'on pense que je pactise avec l'ennemis. Donc je reprends rapidement mon sac.

Je pense que venir sur le sujet de Yukio n'est pas spécialement une bonne idée. Je fronce les sourcils, ses paroles m'intriguent légèrement. Je m'interesserais finalement à ses mots ? Non. Je hausse un sourcil: un message ? Il m'a prise pour qui ? Un pigeon voyageur. Je ricane.

- Mmh, peut-être devrais-je m'occuper moi même de ton cas ? Yukio a sûrement trop de pitié pour l'espèce de chose que tu es !

Oui, j'étais sérieuse dans mes paroles. Si personne ne voulait s'en charger,
j'allais le faire avec plaisir ! Mais je ne pouvais pas agir librement.
Dommage. A moins qu'il décide de mettre le bazar dans ce centre commercial !
Là, j'aurais une bonne raison de m'en débarrasser. Je m'approche légèrement avant de le regarder droit dans les yeux:

- Je lui passerais le message, si j'y pense. Seulement, tu peux toujours espérer, il ne te rejoindra pas.

Mes doigts galopèrent sur le torse du mangeur de démon jusqu'à lui donner un petit coup de doigt sur le nez. Le fixant bien dans les yeux. Je m'écartais ensuite,

- N'ai pas trop confiance en toi, comme tu l'as si bien dit: " Cela pourrait "vous" porter préjudice".


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 20:49
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Très bien, sans aucun doute, ce serait nettement plus drôle si vous n’étiez pas ici. Te dégourdir les jambes, autrement que sur quelques personnes autour, qui n’avaient pas vraiment de forces physiques. Ou de force tout court. Là, tu savais très bien qu’elle était une des personnes les plus douées dans son domaine, et que tu aurais de quoi t’occuper pendant un bon bout de temps. Donc qu’elle s’occupe de ton cas, tu ne demandais presque pas mieux. Tu ne devrais même pas te retenir au niveau de la force ou quoique ce soit. Ca te donnerait presqu’envie de lui demander si elle ne voulait pas bouger. Bien qu’ici ce serait parfait. Juste quelques personnes en trop. Bah, ce n’était pas comme si tu trouvais que c’était un énorme problème pour toi. Des dommages collatéraux ? Ca arrivait tous les jours. Que ce soit à cause de toi ou non.

« ▬ Et bien pourquoi pas ? Ce serait même avec plaisir. Oh, il n’a pas spécialement fait preuve de pitié, je peux vous l’assurer. C’était assez…Mignon ? Mh, ça doit être un des meilleurs adjectifs oui. »

Tu valais quand même bien mieux qu’une chose. Mais tu n’allais pas relever pour autant. Le sujet actuel était nettement plus intéressant. De toute manière les insultes ça ne t’atteignait pas vraiment. Voir pas du tout. Et tu tiens son regard sans aucun problème. C’est même préférable de ton point de vue de regarder les personnes.

« ▬ C’est gentil, merci. Mais si vous avez peur d’avoir un trou de mémoire, je me sentirai obligé d’aller le lui rappeler moi-même. Pas que ça me dérange cependant. Mais je ne suis pas du genre à arrêter d’espérer. Surtout que ça ne tient pas vraiment de moi. Vous n’avez pas l’impression qu’il a changé depuis quelques temps ? Ou qu’il commence à changer ? »

C’était toujours bon à faire remarquer oui. Et même si tu étais sceptique face à ces doigts, tu préféras ne pas bouger. Oh. Ce n’était pas extrêmement douloureux. Mais tu avais été légèrement surpris tiens. Oooh. Elle reprenait tes paroles. Si ce n’était pas beau.

« ▬ Je n’ai pas un surplus de confiance en moi. Ce sont de simples constatations. Juste une histoire de logique. Stratégie peut-être même ? »

C’était vraiment pratique la stratégie. Et puis tu l’aimais bien. Assez fort. Ce grâce à quoi tu arrivais généralement à tes fins aussi. Enfin. Tu regardais un peu autour de toi. Mh, vraiment, il y avait pas mal de monde c’est sûr. Ce serait très dommaaaage que quelque chose tourne mal.

« ▬ C’est un jour spécial aujourd’hui ? On dirait que ça grouille un peu par ici. »


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 22:36

Je vais t'en coller une.
Il fallait que je partes. Mais je voulais le garder à l'oeil. Il m'énervait. Sérieusement. Et je sentais des frissons m'envahir, j'allais lui en coller une. Je plissais les yeux, ça petite remarque m'amusait, dans le mauvais sens:

- Je me ferais un plaisir de te faire rôtir mon petit, vu que tu as l'air de vouloir te battre contre quelqu'un de taille ! provocais-je avec un léger sourire orgueilleux.

Oui. Je cherchais, et alors ? Je n'appréciais pas le fait qu'il parle de Yukio. Et encore moins qu'il veuille le tenter à rejoindre un côté Yukio a toujours voulu garder secret, contre lequel il s'est battu. C'est juste le faire souffrir d'avantage, et le mener sur une chemin qu'il regrettera. Alors non. Je préférais directement mettre un terme à tout ça rapidement. Je penchais la tête, un peu curieuse, il commençait à changer ? Je n'avais pas remarqué... Je semblais me perdre dans mes réflexions avant de cligner rapidement des yeux pour me sortir de ces pensées, je fronçais alors les sourcils. Qu'essayait-il de faire ? Me faire douter ? Non. Il n'arriverait pas à me faire douter de Yukio. Je le fixe, soupirant.

- Dommage pour toi, Yukio va très bien ! Donc ton petit manège ne fonctionne pas. Pas sur moi ! Alors, va faire ton charmeur ailleurs...

Il parlait stratégie. Donc c'était bien ça. Il n'allait pas me faire croire qu'il était ici juste pour faire du shopping... Etait-ce vraiment un hasard qu'on se soit rencontrer ici ? Pile à ce moment... ?

- Oui il y a du monde...

Normal. Il y avait un nouveau magasin qui venait d'ouvrir et il y avait des promotions... C'était quoi cette question ? Que cherchait-il à la fin ?! Je m'avançais, cette fois ci un peu plus brusquement, me retrouvant à quelques centimètres de son visage.

- Qu'est ce que tu cherche ? Si tu veux qu'on aille s'amuser, on le fait ailleurs ! lançais-je en le fixant.

Oui, il y avait du monde. Et j'avais très bien compris son message. Il comptait sûrement s'amuser un peu... Mais je ne le permettrais pas. Il n'avait pas intérêt à mettre des civils dans ce jeu.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 22:58
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Oh. La provocation. Tu aimais autant y faire face qu’en faire. C’était nettement plus amusant que les gens qui prenaient tout au premier degré. Ce n’était peut-être pas une si bonne idée pour le coup de la provoquer clairement, en sachant qu’elle avait un niveau plutôt élevé, mais tu pouvais bien consacrer une petite partie de ta journée ici. Surtout que tu savais clairement que si vous restiez ici. Tu aurais l’avantage. Un énorme avantage. Tant qu’il y aurait des innocents ici en tout cas. Mais depuis ton dernier combat vraiment sérieux, tu avais appris de tes erreurs. Donc même si plusieurs exorcistes se ramenaient tu savais que tu pourrais totalement t’en sortir.

« ▬ Me rôtir ? Je pense que vous aurez un peu de mal. Si vous tenez tant que ça à voir des flammes, je peux parfaitement vous en produire. Même gratuitement. »

Certes, elle était certainement au courant de ce que tu avais pu faire, et aussi ce que tu étais devenu. Cependant, elle n’avait pas encore pu voir exactement ce dont tu étais capable. En tout cas pas de ses propres yeux. Ce serait dommage de ne rien lui montrer. Vraiment dommage. En attendant, tu plisse un peu les yeux, toujours cet air plus que satisfait de toi sur ton visage. Oh, si elle semblait si sûre d’elle, tant mieux. Ca ne te faciliterait que la tâche.

« ▬ Si vous le dites. Grand bien vous fasse si vous préférez vous voiler la face. Vous êtes plutôt bien placée pour savoir que n’importe quel humain à ses noirceurs. Et que certains y succombent plus facilement que d’autres, mais soit. »

Tu avais vaguement haussé les épaules. Après tout tu faisais bien partie de ces humains. Sorte d’humain maintenant. Plus rien ne te reliait à cette foule trop bruyante. Et inintéressante. Ceci dit, dans un élan de grande bonté, tu pouvais la rendre intéressante. Lui donner une importance. Ou en tout cas à quelqu’un. Et elle semble sentir que tu prépares quelque chose. Elle s’avance brusquement, encore plus proche, et tu ne cilles pas. Tu te contentes de la fixer, étirant encore ton sourire, tant pis si tu as des crampes demain, tu n’arrives pas à t’en empêcher.

« ▬ Rien de bien spécial. Et désolé, j’ai un peu difficile à suivre les ordres des personnes qui ne sont pas mes supérieurs. »

Et désormais, peu pouvaient atteindre ce titre à tes yeux. Certainement pas elle. Tu ne bouges pas d’un millimètre, et tu fermes juste les yeux quelques instants, comme pour mieux te délecter du cri qui s’envient.

« ▬ …Oups ? Je suis vraiment désolé. Certaines sont décidemment récalcitrantes. »

Tu ne prends pas la peine de lancer un coup d’œil à la personne sur laquelle une de tes flammes est apparue. Tu sais déjà qu’elle n’est pas extrêmement grande, qu’il y a dû avoir plus de peur que de mal. Quoique. Avec les habits et les cheveux, c’est fou, tout peut s’embraser vite. Mais tu cherches juste à provoquer l’exorciste, pas à faire le plus de victimes. Et au passage un teste. Celui de voir jusqu’où tu pouvais en créer, c’était toujours utile et intéressant. Puis tu avais bien mieux à faire. Comme mine de rien, tous tes sens à l’affût, observer les faits et geste de ton interlocutrice, prêt à réagir au moindre de ses mouvements.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 23:24

Start.
Un cri. Une femme. Je tourne rapidement les yeux avant de voir une flemme. Il l'avait clairement fait exprès. Il cherchait quoi ? Il voulait jouer ? On allait être deux. Bien sûr, je savais à quel point les humains étaient faibles, bien évidemment je savais à quel point ils peuvent vaciller du côté pur au côté sombre... Mais je refusais de croire que Yukio était aussi faible. Mais pour le moment, la petite émeute, la petite panique que le "démon" avait provoqué été mon principal soucis. Eh me**e... Je regardais cette femme, un homme venait de la pousser dans la fontaine. Des personnes commencèrent à crier avant que mes yeux ne fixe le mangeur de démon.

- Espèce de... Tu veux vraiment jouer à ça ?!

Après avoir dit ces mots, je me tournais vers lui, fermant les yeux je récitais de rapides paroles avant d'invoquer mes serpents qui ne tardèrent pas à entourer le mangeur de démons. Ils étaient plus là pour faire une barrière protectrice. Je m'écartais alors que mon seau s'illumina, puis, de mes yeux menaçants, je le fixais:

- Eh bien je vais te donner ce que tu cherche... Même si un autre lieu est plus appréciable !

Il ne me manquait plus qu'à l'emmener ailleurs, d'un mouvement de bras un de mes serpents lui donna un coup de queue pour l'envoyer valser plus loin, mais j'avais prévu qu'il ouvre la porte de secours, mais apparemment le choc n'était pas assez fort, ils manquaient d'exercice ces reptiles. Alors que je retire mon épée de ma poitrine, je m'approche de ma cible, l'un des serpents rampant à vitesse rapide et crocs sortis.

J'hésite à lancer une évacuation totale, mais, ça serait encore plus la panique, même si certaines personnes ont commencé à bouger. Non. Ca se trouve c'était qu'une petite attaque. Même si je me doute qu'il allait me suivre sagement. Mes sachets, tant pis. Je les lançais dans un coin... J'avais plus urgent à faire. Je fronçais les sourcils, épées pointée vers ma cible. J'allais devoir faire attention... Et surtout protéger au maximum les civils.

Tant pis. Ca allait être la cohue générale, mais je n'avais pas le choix... Un coup de pommeau dans une vitre, et un bon coup de lame dans le boîtier et l'alarme incendie s'était déclenché... Il ne me restait plus qu'à atteindre mon objectif premier: Saburota !


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 0:38
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Est-ce que l’insulte avait mieux sonnée que le cri à tes oreilles ? Presque. Parce que tu étais désormais sûr et certain que tu l’avais énervée. Mais tout était bien pour le moment. Absolument tout. Tu ne t’étais pas attendu à ça en arrivant ici. Et tu étais plus qu’heureux d’avoir la chance de vivre ça. Ton sourire continue de retranscrire cette joie. Plus qu’une satisfaction. Tu fermerais bien une nouvelle fois les yeux pour profiter pleinement de ce moment, mais ce serait plus dangereux. Trop dangereux pour toi.

« ▬ Il faut toujours prévoir quelques plages de détentes au cours de la journée, c’est extrêmement important vous savez ? »

Mais visiblement elle n’a pas le temps de se détendre, invoquant des serpents. Tu avais un peu reculé pour la peine. Histoire de pouvoir te dégager si jamais il le fallait. Enfin. Prudent sans vraiment l’être. Tu avais mis tes mains dans les poches de ton manteau. Totalement de la frime en fait oui. Mais tu aimais bien avoir de l’assurance. Et tu pouvais te le permettre. Même si tu venais de te prendre un coup de la part d’un des serpents, tu avais réussi à pas mal encaisser et surtout à te rattraper, freinant à l’aide de tes pieds. Ceci dit le fait de t’être éloigné était un peu positif. Une meilleure vue de ce qui se passait et de l’endroit. Tu t’étais retrouvé pas loin de la porte apparemment.

Tu avais failli partir de là. Ou en tout cas t’en éloigner pour bien lui faire comprendre que tu ne comptais pas partir. Mais son geste t’en avais dissuadé. L’alarme incendie ? Une fausse bonne idée dans ce cas-ci. Même si par endroits, ça te poserait problèmes, ses stupides diffuseurs d’eau là. Mais tu avais une place de choix. Une place de choix face à la cohue qui s’était formée et qui continuait de plus belle. Certains s’étaient tourné vers la sortie normale certes. Mais vu l’alarme, d’autre, instinctivement s’étaient tournés vers la sortie non loin de toi.

Tu daignais enfin sortir une de tes mains, simplement pour claquer des doigts. Et tu ne tardes pas à sentir cette chaleur familière juste derrière toi. Qui tu sais ne te feras pas de mal. Par ontre pour les gens trop proches c’est autre chose. Et avec un peu de chance, tu te dis que le métal finira peut-être par fondre, condamnant cette porte. Et une fois ça fait, tu préfères bouger. Tu sais qu’elle ne resterait pas gentiment à te regarder. Ca tombe bien, tu commences à gérer nettement mieux cette vitesse surhumaine dont tu as été doté. Tu te retrouves derrière elle, mais une nouvelle fois tu ne l’attaques pas directement. Tu évites les endroits trop mouillés, et tu t’empares juste d’un de ses serpents, un des plus petits, pas totalement fou quand même. Précautionneusement, de manière à ne pas te faire mordre, ce serait trop bête. Tu bouges une nouvelle fois, pour rester assez loin d‘elle mais revenir dans son champ de vision.

« ▬ Simple curiosité scientifique, les serpents ont vraiment peur du feu ? »

Tu renchéris un peu avec ton sourire, tu le tiens bien en évidence, t’en servant un peu comme bouclier au final aussi, tant qu’à faire. Mais ça n’en restait pas une subtile -ou non- menace lancée en l’air. Tu étais prêt à tout moment à la mettre à exécution.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 13:46

Le début de ta fin.
Je sais que ça n'avait pas été totalement une bonne idée. Mais c'était la seule façon d'évacuer les civils. Puis, les diffuseurs d'eau empêcheraient un total incendie puis surtout, des renforts allaient arriver, certes c'était que des pompiers, mais bon... D'ailleurs, je le voyais commencer à bouger. J'esquivais certaines personnes qui fonçaient un peu partout, on se serait cru dans une fourmilière... Je sautais sur un des petits bancs présents pour le repos des clients, afin de gagner en visibilité mais aussi pour ne pas me faire bousculer inutilement. Je cligne des yeux en voyant les flammes entourer la porte, et les civils s'arrêtant tout juste devant, se mettant à crier. Il y en a sûrement un ou deux qui se sont brûlés. Tss. Je fronce les sourcils avant de reprendre mes invocations, deux serpents ne suffiront pas.

Mais très rapidement, je vois une petite fille glisser sur le sol, erf. Pas le temps d'invoquer d'autres. Je saute dans la foule, esquivant les pressés qui hurlent dans tout les sens, et après on dit que les humains sont civilisés ? Regardez-les ! Au lieu d'évacuer calmement, ils se poussent et se marche dessus. Tsss... Et après on apprend aux élèves comment bien se comporter ?!
J'arrive au niveau de la fillette, je lui souris, elle pleure. Tsss... Je glisse mon épée dans ma poitrine - à nouveau - puis j'attrape l'enfant dans mes bras, lui promettant que ça irait. Il faut que je la mette en sécurité, je regarde à droite, à gauche, peut-être quelqu'un cherche sa fille ? Raaah, comme si j'avais le temps. Je lance un regard en direction du Créateur de cette panique. Il n'est plus là où il devrait être... Merde. Il faut que je libère cette porte... Protégeant l'enfant, je tends un bras vers un de mes serpents invoqués, avec sa constitution de magie et son aura démoniaque, il pourra éteindre les flammes, un peu comme j'avais fais avec Rin lors de son "test"... Il fonce à vive allure sur la porte, passant sans grand soucis à travers, il arrive après deux passages à éteindre les flammes.

Des hurlements se font quand certaines personnes voient le serpent. D'accord. C'était peut-être une mauvaise idée au finale. Très rapidement je lui fais signe de partir... Espérons qu'il a compris qu'il devait chercher de l'aide. Je sens alors une présence dans mon dos. La gamine cri dans mes oreilles, elle a vu Saburota, et surtout le serpent qu'il tenait. Je le regarde, toujours la gamine dans les bras. Je fronce les sourcils, je pose la gamine et la met derrière moi, avant de fixer ma cible:

- Peur du feu, sûrement mais... commençais-je avant de joindre les deux mains puis de fermer les yeux

Quand mes yeux s'ouvrirent, le serpent doubla de taille et surtout prit une texture autre que réelle, ce serpent devait jouer le rôle de messager, mais il s'était fait prendre, alors je terminais son invocation. Là, Saburota ne pouvait plus le tenir.

- ... Je sais que les oiseaux sont leurs proies préférées ! terminais ma phrase avant de claquer des doigts.

Le serpent attrapa sa proie dans sa gueule, l'immobilisant pendant un petit moment... Et surtout en libérant un miasme empoisonné. J'en profitais pour prendre la gamine dans mes bras et courir jusqu'à la porte, donnant un grand coup de pied, je réussissais à l'ouvrir, elle était vraiment endommagée, mais j'avais réussi. Je déposais alors la petite sur le pallier, avant de lui caresser la tête:

- Cours aussi vite que tu peux, fais attention à toi et dès que tu peux, pars te cacher... Je viendrais te chercher si d'ici là tu n'as pas trouvé tes parents !

Très rapidement je lui posais un seau sur l'épaule. Il me permettrait de la retrouver. Une fois partie, je retournais sur l'espace de combat, je sais que cette petite attaque de serpent n'aura - presque - rien fait au Mangeur de démon, c'était juste pour... Gagner du temps ? Si on peut. Je pouvais à présent ressortir mon épée.

- A nous deux !


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 16:12
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Aah. Le chaos. C’était magnifique. Tu devrais penser à en créer plus souvent tiens. Oui tu avais totalement le temps de te faire des petites notes à toi-même. Mais autant remarquer, et prendre le temps de noter, tout ce qui pouvait t’intéresser. Histoire de quand tu avais le temps, pouvoir t’amuser un minimum. Et malgré tout le bruit ambiant, tu arrives à en discerner certains. En te concentrant, tu peux même presque associer chacun à son propriétaire. Intéressant. Mais maintenant, tous savaient que s’il y avait quelque à fuir, c’était toi. Dommage. Tu en aurais bien profité un peu plus pour observer la résistance des humains face au feu. Soit. Tu avais toujours ce serpent sur lequel te rabattre. Et éventuellement cette jeune fille. Qui n’avait visiblement pas confiance en toi. Ooh. Quel dommage. Bon. Tant mieux dans un sens, tu n’avais jamais vraiment aimé les enfants. Un peu trop bruyants. Même si là tout de suite, tu appréciais. Tu apprenais à apprécier en tout cas.

Mais tu avais eu une confirmation. Celle qu’ils avaient peur du feu. Tout comme tu avais aussi la conformation que tout ne pouvait qu’être illusion. Il t’avait filé entre les doigts. Rapidement. Trop rapidement. Mais même si tu étais un peu en mauvaise posture, voir beaucoup là tout de suite, rien n’était perdu. Du tout. Ceci dit, il entravait surtout ton chemin. Le miasme, pas un grand danger non plus, en tout cas pour toi. Enfin. Facile à s’en débarrasser une fois la surprise remise. Instinctivement, tu avais sorti quelques flammes, plus par défense que par attaque. Sauf que le temps de t’en débarrasser, et bien, la petite fille que tu avais aperçue auparavant n’était plus. Hm. Dommage. Très dommage. Elle avait dû la faire évacuer.

Du coup, tu faisais face à cette Exorciste. Et son épée. Tu gardes en même temps un œil sur ses serpents. Bien que le précédent t’ai vaguement blessé, tu sens déjà les quelques plaies te faire moins mal. Se refermer sans doute oui. Parfait. Même si ça ne t’aurait pas gêné énormément, il valait mieux faire face à son épée complètement nickel. Enfin face était un grand mot. Tu n’allais pas t’arrêter de bouger pour autant. Tu avais eu soudainement envie de te déplacer. Aller une nouvelle fois derrière elle. Nettement plus proche cependant. Tu pris même la peine de poser un de tes coudes sur son épaule, t’appuyant légèrement sur elle.

« ▬ Ca vous plaît vraiment de défendre la veuve et l’orphelin ? Est-ce qu’elle vous a remerciée au moins ? »

Tu n’avais pas trop prêté attention mais tu n’en avais vraiment pas l’impression que ça avait été le cas. Bon. Ce n’était pas spécialement important, mais c’était toujours bon à souligner. En attendant, tu n’allais pas sagement attendre qu’elle te donne un coup que ce soit d’épée ou autre chose. Alors tu avais fait un bond en arrière, et au passage tu en avais profité pour lui laisser un petit souvenir sur son épaule. Quitte à ressortir les mains de ta poche, autant les utiliser. Quoi de mieux qu’une de tes nouvelles spécialités pour les occuper, une de tes espèces de scalpels en flamme. Avec lequel tu pouvais totalement jouer en attendant. En le faisant tourner entre tes doigts. Oui assez plaisant. Même si avec plusieurs ce serait plus drôle. Mais ce serait pour la suite. Et tant qu’à faire, autant ne pas rester non plus en plein milieu de cette pièce eet aller un peu plus en hauteur, peu importe l’endroit tant que tu ne restes pas totalement trop à terre.

« ▬ Mh, peut-être leur proie préférée, mais il leur faudrait encore arriver au nid. »



©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 16:52

Oiseau VS Serpent
Un ricanement m'échappe. Défendre la veuve et l'orphelin est une de mes passions. Tout comme lui faire le mal et mettre le chaos partout est la sienne. Mais s'il croit pouvoir m'atteindre me lançant des phrases bateaux comme ça, c'est raté. Un sourire moqueur se dessine sur mes lèvres. Il commence à y avoir un peu moins de monde.

- Me remercier ? Pourquoi ? Je n'ai pas besoin de reconnaissance, je ne fais pas ça pour le succès, les remerciements ou autres...
Oui, c'est toujours plus agréable, mais je m'en moque. Puis... Ce n'est qu'une enfant, elle est morte de peur, elle a sûrement autre chose à faire que de me remercier !
lançais-je en haussant les épaules.

Oh que oui. Elle avait clairement autre chose à faire: aller se mettre à l'abri, retrouver ses parents. Je me fichais bien qu'elle puisse me dire merci, tant qu'elle restait en vie. C'était ça mon plus beau remerciement. Et comme je le pensais, ça ne l'avait pas énormément affecté. Au moins j'aurais gagné du temps... Tant pis, moi qui pensait que ça l'aurait un peu ralenti. En un clignement de cils, il se retrouvait à nouveau derrière fois. Je fronçais les sourcils tournant très légèrement la tête, il réussi à s'éloigner pendant que je donnais un coup d'épée. Il était rapide. Je fronce les sourcils, puis regarde mon épaule, j'ai senti une vive brûlure. Je saigne également... Merde. Je le fusille du regard. Peu importe, ce n'est pas ça qui va m'empêcher de me battre !

- Ne sous-estime jamais un serpent, il ne peut peut-être pas voler, mais c'est un excellent grimpeur !

Un de mes serpents venaient de longer un des murs puis se propulsant en l'air il attrapa à nouveau l'oiseau dans sa gueule. Je n'avais juste pas prévu la chute; mes serpents étaient certes des invocations légèrement spectrale, ils gardaient une composition et un poids... Le serpent tomba au sol en faisant un tremblement de terre qui fissura la plus part des vitres des magasins. J'étais entrain de mettre plus de chaos que lui. Je n'attendais pas qu'il s'en remette plus que ça avant de lui foncer dessus. Donnant un grand coup d'épée dans son épaule, cependant, je glissais légèrement sur une flaque d'eau, et la brûlure à l'épaule me gênait, je n'avais pas pu donner un aussi grand coup que je voulais, enfin c'était surtout que j'étais assez proche de lui, je retirais rapidement mon épée pour faire un bon en arrière...

Il pouvait se régénérer. Il n'y avait qu'une solution, je devais lui trancher la tête. Et encore, est-ce que ça marcherait... ? Tss.
Moi qui voulait passer un jour... Normal !


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 18:56
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Pas besoin de reconnaissance ? Tu avais légèrement haussé un sourcil. Tu n’y croyais pas. Pas vraiment. Mais c’était possible. Très possible. Et comme tu n’étais pas fermé d’esprit tu pouvais concevoir cette optique. Même si elle était stupide. Alors tu avais juste légèrement rigolé. Encore. Mais elle faisait bien d’avoir peur au final cette petite. Elle n’était pas encore tirée d’affaires. Même si des gens ne tarderaient sûrement pas à venir, pour prêter main forte. En attendant, tu l’avais légèrement blessée. Plus par plaisir que par réelle envie de faire mal. Tu y aurais été nettement plus fort sinon. Et elle ne semblait pas spécialement heureuse que tu l’aies touchée. Normal.

Maiis c’était intéressant. Tu avais vu le serpent, mais n’avais pas imaginé une seconde qu’il se propulserait. Et tu avais perdu aussi l’équilibre. Pour le coup, tu avais ingéré un démon oiseau et non un démon chat. Les chutes, ce n’était pas trop ton truc. Bon. Ce n’était pas grand-chose, mais ça commençait à bien faire quand même. Sauf que trop occupé à te relever, tu ne l’avais pas vue non plus s’approcher et le coup d’épée donnée dans ton épaule te fis légèrement grimacer. Mais elle ne resta pas longtemps. Et tu mis un peu de temps quand même à te régénérer. Non pas que c’était trop difficile, mais tu voulais surtout préserver tes forces.

D’ailleurs elle s’était éloignée à nouveau. Enfin, tu avais fait la même chose. C’était nettement plus prudent. En parlant de prudence, une fois totalement relevé, tu lanças un regard circulaire autour de toi. Et remarqua les quelques fissures. Grandes fissures. Ainsi que les quelques objets plus ou moins fragiles qui étaient tombés. Dont certains très intéressants. Extrêmement intéressants. Près de l’entrée principale, où il y avait encore quelques personnes. Un magnifique magasin de parfums. L’odeur t’avait au début écœurée. Mais tu avais fini par sourire. Encore. Même si ça puait la mort de ton point de vue, il y avait autre chose. Inflammable. Extrêmement inflammable.

Ce serait trop bête de ne pas en profiter non plus. Très naturellement tu avais un peu bougé une nouvelle fois. Bon, tu avais profité de l’eau par terre pour un peu glisser. De la frime ? Juuuste un peu. Pour lui montrer que certaaains pouvaient totalement maîtriser ça. Mais tu t’arrêtas assez vite, histoire d’éviter un quelconque accident à ce niveau-là. Tout en en provoquant un. OooOh. Fascinant ce feu qui venait de monter en force. Alors que tu avais juuuste lancé une toute petite flamme. Ehe. C’était vraiment magnifique. Assez grand en tout cas pour que les dispositifs installés ne puissent pas l’éteindre.

« ▬ Je ne vous propose pas de venir vous réchauffer, vous n’avez visiblement pas l’air d’avoir froid. »

Bon. Par contre les deux machins juste au-dessus de toi là qui peinaient à distribuer de l’eau, c’était parfaitement ridicule. Plus que ridicule même. Tiens, tu allais leur rendre service, eeet simplement les faire griller. Allez pouf. Ca, ça dégage. Eeet les autres aussi tant qu’à faire. Voilà. Parfait. Ne restait plus que les flaques que tu pouvais quand même supporter. Ce n’était pas grand-chose. Plusieurs s’évaporaient déjà à côté de toi, plutôt pratique.

« ▬ Si vous teniez à refaire la décoration, vous auriez pu me prévenir avant, je vous aurais aidé avec plaisir ! Autant tout reprendre à zéro dans ces cas-là. »

Et faire place nette. Dommage, il ne semblait pas y avoir de poutre en bois ici. Mais plusieurs objets étaient en bois. Pleiiin. Plein de petits combustibles prêt à être utilisés.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 22:14

Tu vas te brûler les ailes.
Evidemment. Je ne m'attendais pas à ce qu'il parte ou qu'il arrête tout maintenant. Tss. Je le regarde, lui trancher la tête. Ca allait être mon premier objectif. Mais un léger "boum", oui "léger est une façon de voir les choses, venait d'attirer mon attention. Il n'avait pas... Si. Il avait osé... Merd* ! Je me précipitais rapidement vers le magasin... Mettant mon bras devant mon nez et ma bouche, je regardais les flammes, d'épaisses flammes, sortirent des vitrines, les explosant littéralement... Fais chie*. J'espérais juste qu'il n'y ait personne, je plissais les yeux. Mes yeux étaient assez sensibles, les vapeurs d'alcool des parfums, la chaleur des flammes et la fumée me prenaient le nez. Je ne pouvais qu'être spectatrice. Eh shit. Je voyais certaines personnes venir vers moi. C'était des élèves !

Ils me proposaient de m'aider. D'un sourire presque trop sûr de moi, je leur faisais signe que non, mais ils devaient aider les gens à évacuer. Et surtout, les flammes avaient fait quelques victimes au sol, donc je leur ordonnais de s'occuper de tout ça. Là, c'était sûr, je perdais littéralement patience... Je faisais un bond en arrière, me mettant face à la petite échoppe de parfum. Attaquant à plusieurs reprise avec mes rafales de vent causées par mon sabre, même mes serpents ne pouvaient rien, ils éteignaient des flammes qui repartaient aussitôt. Donc, ça ne servait pas franchement à grand chose.

On avait bien dit qu'il y avait une fontaine pas très loin ? Je pense avoir une idée. C'était risqué ! Je m'éloignais donc pour aller vers cette fontaine, donnant un puissant coup d'épée dans le système, je me ramassais un gros jet d'eau dans la figure... Raah. Puis me mettant un peu sur le côté, je pris mon sabre et donnant une grand impulsion, j'essayais de créer un courant d'air pour entouré l'eau et envoyer l'eau un peu comme le principe de tourbillon... Shit. Ca marchait mais sûrement pas assez. Juste pour les flammes de devant. Tsss...

Je courrais alors à nouveau près du Mangeur de flamme utilisant la même technique, lui lançant des lames d'airs pour le déstabiliser (du moins lui faire perdre légèrement l'équilibre et l'immobiliser, oui, on va dire ça comme ça !) et retenter une attaque frontal. Qu'il descende cet espèce d'oiseau de malheur. J'essayais de l'attraper pour le clouer au sol. Le chevauchant et lui mettant le sabre sous sa gorge.

- Eteinds ces flammes. Tout de suite !

Mais bon. Ce n'était sûrement pas l'idée la plus intelligente...


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Sep - 17:19
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Maintenant maintenant ça devenait vraiment intéressant. Pratiquement tout le monde semblait bien galérer, lorsqu’ils étaient près du magasin de parfum en tout cas. Très bien. S’ils pouvaient mourir, ce serait mieux pour tout le monde. Et pas seulement pour toi. Surtout pour eux. Il faut dire que l’humanité, c’était extrêmement nul. Et tu étais bien content d’être passé à autre chose. Très content. Au moins ta vie avait enfin un sens. Et pas des moindres. Enfin. Inutile de réfléchir plus longtemps à ça. Il y avait mieux à regarder. Comme par exemple les essais de l’exorciste pour atténuer le feu. Alors bon. Même si le feu c’était une bonne idée et semblait arriver à calmer quelques-unes de tes flammes, et bien ça aidait d’autres à monter encore plus. Fascinant. Tu aimais beaucoup d’ailleurs les petits mouvements qu’elles pouvaient faire. Ou grands. Et franchement tu ne comprenais pas vraiment les gens qui hurlaient à tout va.

Ah. L’eau par contre ça marchait un peu mieux. Un peu. Mais le feu avait toujours le dessus. Très bien. Tu n’allais pas non plus rester spectateur. Bon. Si un peu. Mais pas sans idée derrière la tête. Tu en avais même une grande. Il te restait juste à trouver la meilleure personne. Ce qui était un peu compliqué là tout de suite face à l’agitation. Mais tu avais à peine commencé à plisser légèrement les yeux, essayant de détailler chaque personne, que tu te ramassas du vent. Presque dans la figure. Un peu partout en fait. WoOooh. Elle allait se calmer tout de suite oui. Mais non. Elle semblait déterminée, très déterminée à te toucher ? Mais apparemment pas avec son épée. Alors tu l’avais totalement laissée faire. Même si la chute sur le dos n’avait pas spécialement été très confortable.

Tant pis. Alors peut-être que tu avais l’air en position de faiblesse. Ou en tout cas vraiment pas à ton avantage. Mais ce n’était pas du tout ton point de vue. Tu avais même lâché un nouveau rire. Ah, ça commençait à faire longtemps que tu ne t’étais plus autant amusé. Bon quelques semaines si, justement avec un de ses protégés. Mais avant ça,  cela avait fait des années que tu n’avais plus trouvé d’intérêt en quoique ce soit.

« ▬ Ah, désolé, je suis nettement plus doué à en lancer qu’à les apaiser. Et si je puis me permettre, ma flamme s’est éteinte depuis longtemps. Je ne suis pas intervenu pour le reste. Et ce n’est pas vraiment en vous installant de la sorte que vous arriverez à calmer les ardeurs d’un homme. »

Même si tu savais parfaitement te tenir. Et ce que tu pouvais tenir aussi c’était cette lame sur ton cou. La prendre à pleine main, la laissant t’ouvrir au passage les paumes, mais tu t’en fichais pas mal. Pas une énorme souffrance non plus. Mais tu ne faisais pas ça juste pour le plaisir de se faire mal. Noon. Plutôt pour laisser tes flammes l’envahir. Et pas spécialement pour la faire fondre, mais surtout dans le but qu’elle finisse par la lâcher. Eh. Tu la tenais extrêmement fermement cette lame quand même.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 14:48

Le feu, ça brûle !
Est-ce qu'on peut dire que le "vrai" combat commence maintenant ? Non. Il a déjà commencé, dès le moment où mes yeux ont croisé ce type. Dès qu'i la mit les pieds à l'académie. Un combat qui durera tant qu'il sera vivant... Tant que ces fichus démons sont vivants. Wait. Je ne crache pas sur tous. Mais... Dans son espèce. Qu'il aille les bouffer et qu'il nous laisse tranquille.

Je suis là, à le regarder, je ne lâcherais pas. Même s'il saisit ma lame, je continue de pousser, je suis plus forte que ce qu'il pense. Je ne suis pas une frêle jeune fille. Il se blesse aux mains, je sais, il s'en fiche. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que ma lame est une lame de serpent, identique à leurs crocs, elle peut libérer du poison... J'appuis avec un peu plus de force sur ses mains, pour la planter un peu plus, le poison pourra se libérer correctement dans son corps.
Il y avait une chose qui m'énervait. Il souriait, il semblait heureux. Il s'amusait ? C'était le cas de le dire. Moi, j'étais en colère, les sourcils froncés et la rage eu ventre. Mais il ne fallait pas que je panique. Je devais garder mon objectif en vue... J'appuyais, il contre appuyait, c'était un combat sans fin. Jusqu'à qu'il ouvre la bouche. Il me répondait... J'en étais sûre. Il n'allait pas abandonner de sitôt.

Il ne pouvait pas ? Balivernes. Je serrais les dents afin d'appuyer un peu plus fort, touchant presque sa gorge... Sa phrase m'aurait presque fait rire, et j'aurais joué son jeu si... Si... Si ça n'avait pas été lui. Oui. S'il n'était pas lui.
Très vite je sentais une brûlure, il commençait à entouré mon épée de feu, je serrais les dents, continuant d'appuyer: j'allais lui planter mon arme dans sa gorge. Et mon regard changea totalement, un regard sauvage et de rage, un peu comme quand Shiro m'avait trouvé. Mes mains me brûlaient, j'avais mal, mais la douleur se transformait en force...

C'était trop... Des flammes commençaient à s'attaquer à mes bras, je libérais alors mon arme de ses mains en le coupant puis d'un bon, je dégageais ce corps. J'allais y laisser ma peau si je continuais. Je tombais légèrement à la renverse en laissant un petit grognement sortir. Aië... Grâce à la fontaine j'avais pu plonger mon arme et mes bras dans l'eau. Foutu Mangeur de démon... Il semblait légèrement paralyser, mais ça n'allait pas durer, sans attendre, je lançais mes serpents pour qu'ils l'attrapent et le morde au niveau du ventre. Enfin. Qu'ils se fassent plaisir !

Je m'adossais au dos de la fontaine, j'avais du mal à contrôler mon flux magique avec ses brûlures... J'espère que mes serpents allaient me faire gagner du temps, je fermais les yeux pour me concentrer, ma magie de soin allait être utile... Mais j'avais déjà utilisé beaucoup de magie pour mes serpents, mes attaques de vent, le sceau pour la petite. Mais ça allait le faire. Il me fallait juste un peu de temps... Le poison et les serpents devraient me permettre de soigner au minimum mes blessures. Je gardais mon épée à la main, s'il tentait quoi que ce soit j'avais de quoi me défendre.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 21:28
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Ooh, elle ne semblait vraiment pas s’amuser. Quel dommage. Parce que c’était le meilleur des divertissements. Certes, ça ne faisait pas spécialement du bien la coupure qui s’ouvrait de plus en plus, maiis la chaleur diffusée était plus qu’agréable. Et c’était la seule chose que tu retenais. Toujours retenir le positif. Enfin elle avait de la force. Chose dont tu ne doutais pas. Et alors qu’elle atteignait presque ta gorge, qu’elle l’atteignait en fait, tu remarquas le changement de son regard. Intéressant. Trèèès intéressant. Ca ne t’échappait pas. Du tout.

« ▬ On montre enfin sa véritable nature ? »

Tu t’étais un peu plus lâché au niveau de la chaleur. Certainement pas ton summum. Mais tu étais encore bien parti. Vraiment bien parti. Tellement qu’elle avait fini par se retirer. Bieen. Très bien. Quoique. Quelque chose clochait. Tu avais froncé légèrement les sourcils. Paralysé ? Il semblerait. Ah c’était plus embêtant ça oui. Mais ça n’entamerait pas ta bonne humeur pour autant. Même si te débarrasser du poison n’allait pas être une mince affaire.

Tu avais encore tes mouvements, mais nettement moins rapides. Assez en tout cas pour pouvoir éviter ses serpents. C’était bien gentil de faire des expériences, mais pas à ce point-là non plus. Allez. Faire partir cette merde le plus rapidement possible. Et essayer de passer outre ses espèces de familiers. Qui étaient bien collants. Et tu ne voulais pas non plus perdre trop de temps. Tout simplement parce que voyant l’état de l’exorciste, il serait bien trop dommage de ne pas en profiter. Bon tu pouvais en donner un peu plus de toi-même. Et utiliser un peu plus de tes pouvoirs. Comme par exemple leur laisser ton double ombre. Peut-être que ça ne les tromperait pas, mais tu comptais sur le temps que la surprise te laisserais. Tu t’étais donc assez rapidement dégagé. Aussi rapidement que le poison qui te restait te laissait faire. Un peu trop rapidement. Plus que tu ne l’aurais pensé. Woo. Tu avais un peu dérapé. Mais tu pouvais en profiter de ce dérapage. Essayer. En plaquant son épée contre la fontaine à l’aide de ton pied. Dérapage parfaitement contrôlé. Et tant qu’à faire, pour éviter qu’elle ne l’utilise une nouvelle fois, ou en tout cas dans l’immédiat, lui planter une de tes lames dans l’avant-bras. Sans trop le bouger.

« ▬ Ca vous dérangerais d’avoir un nouveau tatouage Je me suis toujours senti l’âme d’un artiste. Enfin, on dit toujours qu’il ne faut pas prendre cette décision à la légère, autant avoir la tête bien froide. »

Ce serait dommage de ne pas utiliser ta deuxième main. Et une nouvelle fois ta bonté prenait le dessus. Tu allais de suite l’aider à avoir les idées claires au sens littéral. Avec une main sur sa gorge, c’était assez facile d’exercer une pression pour qu’elle ait la tête sous l’eau.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Sep - 17:24

C'est la fin !
Ma véritable nature ? Qu'est-ce qu'il y connaissait. Il ne savait pas quelle était ma vraie nature. Etait-il entrain de se faire berner par mon expression ? Peut-être que je le faisais exprès. Non. Ce n'était malheureusement pas le cas. Il avait bien vu ce qu'il avait vu. Et ça m'agaçait assez d'ailleurs. Mais bon, je n'allais pas me formaliser pour si peu... Et surtout, ce n'est pas parce que j'avais ce genre d'expression que ça voulait dire que j'étais faible et que j'allais passer de son côté. Plutôt mourir.

Haha. C'était le cas de le dire... J'avais à peine réussi à me soigner à moitié qu'il était déjà de retour. Tch. Il fait chi**. Je le fixe. Droit dans les yeux, continuant de réciter mon incantation pour me soigner. Si j'avais su, je pense que j'aurais été récupéré des plantes chez Shiemi.

- Merci mais... Je préfères aller chez un professionnel pour... !

Un cri de douleur s'échappa de ma bouche quand une de ses lames se planta cette fois-ci totalement dans mon avant bras... Ca commençait à pisser le sang. Il avait touché les veines... Merd* ! Je n'arrivais pas à bouger mon épée qu'il avait immobilisé contre la fontaine et le voilà maintenant qui me saisissait à la gorge... Je fermais instinctivement les yeux quand ma tête entra dans le liquide, j'essayais de me débattre, je détestais ça. Très rapidement je forçais pour me libérer, lâchant mon arme, tant pis, c'était soit ça, soit je me noyais. je rabattais mes jambes Attrapant bras qui me tenait, je prenais une impulsion pour me redresse d'un coup, et donne un coup de coude dans le ventre du Mangeur de Démon, puis profitant qu'il se baisse sur le coup pour lui donne un coup de poing sous le menton, le forçant à me lâcher. Une fois fais, je prenais son bras pour lui faire une clé de bras dans le dos et tapant dans ses tendons du genou, je le forcer à se plier avant de lui coller un grand coup de pied pour le dégager.

Je ramasser mon arme par la suite. Fronçant les sourcils, mon bras dégoulinant de sang... Je n'avais pas spécialement le temps de me soigner, je faisais face à Saburota. La prochaine attaque, je ne le raterais pas !

- SHÛRA ! NOUS SOMMES LA !

Tss. C'est maintenant qu'ils se ramenaient eux ? J'avais tourné la tête pour regarder des exorcistes qui venaient me prêter mains fortes... D'un côté, j'étais soulagé de ne pas voir Yukio, ni Rin. Ca aurait été très... Problématique.

- Dépêchez-vous d'éteindre ces flammes ! ordonnais-je presque.

Qu'ils n'interfèrent pas dans mon combat. C'était lui contre moi.


ft Sabu rôti
Codage by Citron
The Queen Boudin
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 21/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 0:35
C'est sûr qu'avec mes oreilles de semi-furry oiseau je suis pas très discret mais laissez moi un peu foutre la merde sinon merci.

Oh, mais c’est que ça devait être plutôt ennuyeux de devoir réciter des incantations pour se soigner. Bon. Tu savais de quoi tu parlais quand même. Tu avais dû le faire tout un temps aussi. Maiiis c’était une époque désormais oubliée voilà tout. Révolue en tout cas. Parce que bon, apparemment râce à cette nouvelle forme, que ce soit dû à ton nouvel âge ou autre chose, tu oubliais nettement moins de choses. Eet des bribes de souvenirs te revenaient de temps à autres. Soit. Tu n’avais certainement pas le temps, et elle non plus d’aller chez un professionnel pour un tatouage. Donc comme elle n’avait pas l’air partante, tu allais éviter de la marquer d’une quelconque manière au fer et te contenta de planter ta lame. Et apparemment elle n’aimait pas non plus. Les gens difficiles franchement. Elle pourrait faire au moins un minimum semblant qu’elle appréciait le geste, non ? Nooon visiblement pas. Et elle n’aimait pas cette douche improvisée.

Dommage, parce que de nouveau tu t’amusais pas mal. Totalement même maintenant. Après tant d’années à devoir faire ce qu’on te demandait et t’imposait, tu pouvais au moins avoir cet amusement quand même. Et elle n’était pas actuellement en état de pouvoir te dire que ce n’était pas bien ou quoique ce soit. Donc.

Sauf qu’elle finit par lâcher son arme. Pas un geste auquel tu t’attendais en fait. Du tout. Tu avais froncé les sourcils, essayant de voir ce qui l’avait poussée à faire ça. Elle se débattait encore donc ce n’était pas par épuiseme- Ah. Très bien. Effectivement si elle ripostait de la sorte, tu n’allais pas avoir facile de la garder sagement sous l’eau. Et autant dire ce qui était, elle savait se défendre. Ce pourquoi tu avais décidé d’entamer uuuune petite partie oui. Et il ne servait plus à rien de la tenir, si ce n’était lui laisser l’avantage de la situation, suite à son enchaînement de coups. Et tu ne t’attendais pas non plus à te retrouver à terre tiens. Chose que tu appréciais un peu moins, mais autant ne pas le lui démontrer.

Tu t’étais apprêté à te relever, sauf que ne voulant visiblement pas rester trop proche de toi, l’exorciste te dégagea. Trèèès bi- Oh. Nouvelle arrivée d’exorcistes. Bien sûr ton premier réflexe fut de regarder s’il y avait qui que ce soit d’intéressant. Négatif. Tu en aurais presque fait la moue tiens. En attendant, ils étaient mignons là à essayer d’éteindre ton feu, maiiis, même juste après ton gain de pouvoir alors que tu ne maîtrisais pas grand-chose, le groupe d’exorciste présents n’avait su rien faire à ce niveau-là. Et pas de chance, tu avais retenu la leçon qu’ils avaient fini par te donner.

« ▬ Ca peut faire un assez bon chauffage en hiver, qui plus est, est parfaiiitement gratuit. C’est tout bénef’. »

Pour la peine, tu augmentas même un peu l’intensité des flammes. Histoire que les moins courageux se désertent maintenant. Sauf que, et bien tu continuais de ne pas trop maîtriser tes flammes. Pas totalement. Eeet parfois, et bien tu n’arrivais pas trop à doser. Comme là tout de suite. Oh. Au lieu d’intensifier légèrement, les flammes avaient dangereusement augmentées. Oups hein. Personne ne t’avait appris comment faire pour les avoir bien en main aussi hein. Tu avais presque fait un pas en arrière sous la surprise. Non tu avais juste fait un léger mouvement d’oreilles. Eeh. Après tout, toi tu ne craignais rien.

Ceci dit, le nombre d’exorciste, ne te disait rien qui aille. Même si tu étais certain de pouvoir t’en occuper d’une manière ou d’une autre, il ne fallait pas prendre de risques trop inconsidérés. Ton but n’était pas de voir si tu pouvais ou non mourir là maintenant tout de suite. Alors que tu venais de pleinement reprendre ta santé, grâce à ton pouvoir de régénération. Parfait moment pour s’en aller, non. Siii. Mais autant rester poli eeet légèrement te courber vers l’exorciste à qui tu avais du poser pas mal problème.

« ▬ Je pense qu’il est temps ceci dit de me retirer. Vous avez l’air d’avoir pas mal de choses…Sur le feu. »

Pas sûr qu’ils apprécient ton humour mais tant pis. Ca ne t’empêcherait pas du tout là de disparaître dans ton ombre avec claaasse et dignité. Enfin. Dans ta tête c’était classe de disparaître dans de l’ombre mais tu n’avais jamais pu voir ce que ça donnait. Dommage.


©️ 2981 12289 0
L'Elu Fondateur (aka Poulet Rôti)
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 16/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://assiah-and-gehenna.forumactif.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assiah and Gehenna  :: Assiah :: Ville :: Centre Commercial-